Les saignements chez la femme enceinte

Les saignements pendant la grossesse
Nos clientes parlent nos culottes :

Sommaire

Les pertes de sang durant une grossesse sont relativement fréquentes ; on estime que près d’une femme sur quatre en a durant les trois premiers mois de sa grossesse. Bien que ce phénomène puisse inquiéter, il est le plus souvent sans gravité ni conséquence sur la grossesse. 

C’est justement ce que nous allons voir aujourd’hui ! Je vais tenter de répondre à toutes tes questions concernant ce sujet et te dire si oui ou non ces saignements nécessitent une consultation médicale.

Saignement : début de grossesse ou règles ? Comment les différencier ?

Tu peux noter des pertes de sang en début de grossesse, sois rassurée, elles sont généralement sans gravité. Je vais d’ailleurs t’expliquer pourquoi elles sont parfois confondues avec les règles !

Dix à quatorze jours après la fécondation, l’embryon se fixe dans l’utérus. Cette implantation de l’embryon peut provoquer, chez certaines femmes, des saignements qui concordent plus ou moins avec la date habituelle des règles : c’est ce que l’on appelle le saignement de nidation. 

Néanmoins, ce type de perte de sang est plus léger et ne dure pas plus de deux jours. De même, sa couleur n’est pas la même : il ne s’agit pas d’un saignement rouge vif mais plutôt de pertes brunes.

Des petits saignements en début de grossesse : est-ce grave ?

Chez la femme enceinte, la majorité des saignements intervenant dans les premiers mois ou semaines de la grossesse ne sont pas graves. La plupart du temps, ils sont localisés à l’extérieur du col de l’utérus ou ils trouvent leur origine dans l’éclatement d’un petit vaisseau sanguin.

Le décollement du trophoblaste

Derrière ce nom un peu barbare se cache la structure qui se transforme en placenta à partir du troisième mois de grossesse. Il peut arriver que ce trophoblaste se décolle durant cette première phase de la grossesse, engendrant par là même une petite hémorragie. Normalement, il se remet ensuite en place. Si cela t’arrive, les saignements ne doivent pas être abondants et ne doivent pas être accompagnés d’autres symptômes. Ce type de saignements de grossesse survient souvent au 1er mois, au 2ème mois voire au 3ème mois.

Les règles “anniversaire”

Il peut arriver qu’en début de grossesse, notamment durant le premier trimestre, tes règles arrivent à leur date habituelle. Pas de souci à te faire, cela ne nuit pas au développement du fœtus. D’ailleurs, ces règles “anniversaire” sont assez rares.

Loop culottes menstruelle

Les pertes de sang en début de grossesse, quand doivent-elles inquiéter ?

Si, à l’inverse, tes saignements vaginaux sont accompagnés d’autres symptômes comme des douleurs au bas-ventre, il est primordial que tu voies un médecin immédiatement. Cela peut être le signe d’une fausse-couche ou d’une grossesse extra-utérine :

  • Dans le cas d’une fausse-couche, les saignements sont généralement importants et ressemblent à tes règles (il s’agit de saignements rouge vif pouvant survenir en début de grossesse). 
  • Pour une grossesse extra-utérine, ils sont peu abondants et de couleur brunâtre ; parfois même, il n’y a pas du tout de saignement. 

Dans les deux cas, une intervention rapide est nécessaire. Encore plus rarement, ces saignements peuvent s’expliquer par une fausse couche partielle (la perte d’un embryon en cas de grossesse multiples) ou par une môle hydatiforme (une grossesse sans embryon).

Ajoutons à cette liste, la présence de saignements importants (supérieurs ou équivalents de tes règles habituelles), associés à d’autres manifestations comme de la fièvre, des vertiges, des nausées ou des douleurs abdominales. Ces symptômes ne sont pas normaux et peuvent cacher une pathologie grave, là encore, il faut que tu consultes ton gynécologue sans attendre. Le praticien procédera à une échographie et à un examen médical approfondi pour te donner son diagnostic expliquant la cause de cette interruption de grossesse.

Des saignements durant les 2ème et 3ème trimestres

Des saignements de grossesse plus tardifs sont quant à eux plus inquiétants. 

  • Ils peuvent être dus à ce que l’on appelle un placenta prævia. Le placenta, étant implanté trop bas dans l’utérus, recouvre totalement ou partiellement le col. Or, si des contractions se font, la partie inférieure du placenta peut se décoller et ouvrir le col. Dans ce cas, la future maman doit se reposer et prendre un traitement adapté afin de limiter les contractions pour éviter une naissance prématurée de l’enfant.
  • Un hématome rétroplacentaire (HRP) peut également en être la cause. Rassure-toi cette pathologie est rare. Ce type d’hématome se caractérise par une forte douleur au bas-ventre et par des saignements. Les échanges entre la mère et le bébé se font moins bien en raison du décollement partiel du placenta. Une césarienne doit être pratiquée en urgence car l’hématome rétroplacentaire représente un danger pour la vie de la mère comme celle de son enfant.

Les saignements après un rapport lorsque l’on est enceinte

De nombreuses femmes enceintes rapportent avoir eu des saignements après un rapport sexuel ou à la suite d’un examen gynécologique. Ce type de perte de sang ne doit pas te tracasser car il est sans risque. En effet, durant la grossesse, le col de l’utérus est fragilisé et davantage vascularisé, ce qui explique le fait qu’il est davantage susceptible de saigner. Il s’agit de petites pertes de sang s’apparentant à un spotting.

Quand consulter ?

Pour éviter tout souci et pour te rassurer, il vaut mieux demander l’avis d’un spécialiste dès lors que tu notes un saignement alors que tu es enceinte. Dans la plupart des cas, ces saignements sont bénins, surtout s’ils surviennent en début de grossesse, mais comme on dit “il vaut mieux prévenir que guérir” !

Loop culottes menstruelle

La culotte menstruelle parfaite pour t’accompagner avec amour durant ton post-partum

Chez Herloop, nous tenons à être les plus inclusives possibles ; c’est pour cela que nous avons développé une toute nouvelle gamme de culottes s’adaptant au corps de la femme durant son post-partum. 

Et oui, on n’en parle pas assez, mais l’accouchement ne signifie pas pour autant la fin des saignements de grossesse ! Ces saignements, appelés lochies, sont généralement abondants et peuvent même comporter des caillots. Ils durent une quinzaine de jours environ. Durant cette période, tu devras porter des protections spéciales mais tu pourras aussi porter notre culotte post-partum Roma qui t’offre une protection équivalente à 4 tampons à la sortie de la maternité.

Les culottes menstruelles pour accompagner le post-partum et les pertes abondantes :
Sur le même sujet
0
    0
    Your Cart
    Your cart is emptyReturn to Shop