Le téton douloureux : un symptôme du SPM

Tétons douloureux SPM
Nos clientes parlent nos culottes :

Sommaire

Avoir des seins gonflés et les tétons douloureux au toucher est l’un des symptômes les plus fréquents du syndrome prémenstruel. Mais comment explique-t-on cette hypersensibilité ? Comment peut-on la soulager ? Et à quel moment faut-il consulter ? Ce sont toutes les questions auxquelles tes copines de Herloop vont tenter de te donner une réponse ! 

Pourquoi a-t-on des seins douloureux avant les règles ?

Le SPM ! Encore lui ! Eh oui, l’un des symptômes prémenstruels le plus courant est le mal aux seins ou, du moins, leur sensibilité avant et/ou pendant les règles. De nombreuses femmes constatent chaque mois que leurs tétons sont gonflés et douloureux, que leur seins prennent du volume et qu’ils deviennent inconfortables à l’approche de leurs menstruations. Ce phénomème est très variable d’une femme à une autre : il peut concernant un sein ou les deux, durer plusieurs jours ou seulement quelques heures.

De la petite gêne sans gravité à des douleurs plus importantes pouvant empêcher de dormir correctement ou de porter un soutien-gorge, pourquoi a-t-on mal au sein à cette période du cycle menstruel ? Quel est le lien entre règles et seins douloureux ?

Les premières en cause : nos hormones !

Comme toujours lorsqu’il est question de SPM, celles qui sont responsables de ces désagréments ce sont nos hormones, et en particulier, les œstrogènes et la progestérone. En effet, au cours du cycle menstruel, les canaux mammaires s’élargissent en raison de la production d’une grande quantité d’œstrogènes. Or, cette sécrétion atteint son paroxysme au milieu du cycle (vers le 14e jour, au moment de l’ovulation). 

Dans le même temps, ton corps sécrète des progestérones. Pour elles, le maximum est atteint un peu plus tardivement (en moyenne autour du 21e jour). Les progestérones entraînent souvent une croissance des glandes mammaires. 

Et, vous l’aurez compris, c’est la conjugaison des deux qui provoque cette douleur au téton et au sein ! Aussi, pour vous aider à y voir plus clair, chez Herloop, nous vous proposons de calculer ton cycle menstruel, comme ça vous saurez où vous en êtes !

Les autres facteurs pouvant expliquer ces douleurs au téton

Pour compliquer la chose, il faut aussi que vous sachiez que d’autres éléments peuvent entrer en ligne de compte et provoquer cette douleur au sein avant les règles, du moins l’amplifier. Parmi ces causes annexes, on peut citer pêle-mêle tes antécédents familiaux mais aussi l’absorption de certains aliments comme le café ou encore de plats riches en protéines, en gras ou en sel.

Loop culottes menstruelle

Comment atténuer cette douleur à la poitrine avant les règles ?

Afin de vivre au mieux au quotidien, il existe quelques astuces pour avoir moins mal aux tétons avant les règles.

Faites attention à ce que vous mangez !

On ne vous l’apprendra sûrement pas mais l’alimentation est primordiale pour ta santé ! Aussi, nous vous conseillons de faire attention à ce que vous mangez, et plus particulièrement durant les jours précédant tes règles et au moment de celles-ci. Par exemple, consomme des aliments riches en vitamines E et B6 car elles permettent de réduire les douleurs menstruelles. Vous trouverez la vitamine E notamment dans les amandes, les noisettes, les cacahuètes, le germe de blé, mais aussi les huiles de noix, de colza ou d’olive. La banane, les champignons shiitake et les graines de sésame sont quand eux riches en B6. Pour vous aidez, vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires. 

Par ailleurs, durant cette période il peut être bon de consommer des aliments contenant du soja. En effet, le soja dispose de nombreuses vertus parmi lesquelles celles de réduire les fluctuations hormonales. À l’inverse, il convient d’éviter les aliments riches en gras ou en sel car ils favorisent la rétention d’eau ; or, cette dernière peut être liée à la douleur aux seins que vous pouvez ressentir.

Oublie la caféine

Là aussi, il s’agit d’un grand classique ! Pour limiter la douleur, il est préférable de ne pas boire de café ! La caféine a pour caractéristique de resserrer les vaisseaux sanguins, ce qui peut contribuer à décupler certains effets du SPM…. Donc pour avoir moins mal aux seins, il vaut mieux s’en passer.

Ne porte pas de soutien-gorge

Le plus simple pour limiter l’inconfort lié à cette période est de ne pas porter de soutien-gorge. Les adeptes du “no bra” te le diront ! Mais si vous n’êtes pas à l’aise sans soutien-gorge, nous te recommandons de préférer une brassière. Ce type de sous-vêtement a l’avantage de maintenir correctement la poitrine sans pour autant la compresser.

Hydratez et massez vos seins 

Pour limiter cette gêne voire ces douleurs, vous pouvez aussi masser doucement tes seins. En effectuant régulièrement des massages sur ta poitrine, vous aidez à améliorer la circulation lymphatique et sanguine. Vous pouvez, par exemple, le faire pendant que vous vous douchez.

Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez même effectuer ces massages avec de l’huile de coco, d’amande ou d’onagre. Pourquoi l’huile d’onagre en particulier ? L’onagre contient de l’acide-linoléique qui contribue à protéger la membrane cellulaire et à harmoniser les fonctions hormonales. 

Petite astuce : vous pouvez aussi en prendre sous forme de compléments alimentaires 🙂

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un phytothérapeute pour des conseils adaptés à tes besoins.

Les bienfaits des huiles essentielles

Les plantes peuvent aider bien des femmes à vivre mieux cette période et à faire en sorte qu’elle soit la plus normale possible ! Parmi les nombreuses huiles essentielles disponibles sur le marché, nous pouvons vous en recommander quelques-unes comme la sauge sclarée car elle active la circulation sanguine et stimule la sécrétion d’œstrogènes ainsi que le laurier noble pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

Détendez-vous !

De manière générale, le niveau de stress joue un rôle majeur sur ta santé et plus particulièrement sur le syndrome prémenstruel. C’est pourquoi, pour réduire les symptômes, il est primordial que vous preniez soin de toi et que vous vous écoutiez. Si vous pouvez, nous vous conseillons aussi de faire un peu de sport. La pratique sportive, en plus de réduire le stress, aide à éliminer la rétention d’eau.

Loop culottes menstruelle

Quelles sont les autres causes d’un téton gonflé et douloureux ?

Un sein, un mamelon, un téton douloureux, sont des manifestations généralement liées au syndrome prémenstruel. Malgré tout, il est important que prenne le temps régulièrement de toucher et palper tes seins pour prévenir de certaines maladies.

Chez Loop, nous te recommandons de télécharger Keep a Breast. Cette application est très pratique car elle te donne les bons gestes à réaliser pour s’assurer de la bonne santé de tes seins et te rappelle tous les mois de réaliser ton auto-palpation.

Plusieurs causes peuvent être sources de douleurs au niveau des seins :

  • une grossesse ;
  • l’allaitement ;
  • la ménopause ;
  • la taille des seins : les femmes ayant une poitrine généreuse peuvent ressentir des douleurs en raison du poids de leurs seins ;
  • la présence d’un ou plusieurs kystes mammaires ;
  • la présence d’un ou plusieurs nodules mammaires (des masses mobiles) ;
  • un traumatisme (vous vous êtes cognée) ;
  • l’absorption de certains médicaments (contraceptifs, antidépresseurs, traitement contre l’infertilité…) ;
  • une tumeur cancéreuse (même si généralement un cancer du sein n’est pas douloureux ;
  • etc…

En fonction de la gravité de la situation, ton médecin procédera à une palpation des seins et le cas échéant demandera une mammographie voire une biopsie.

À quel moment devez-vous consulter un médecin ?

Si, au cours de ton SPM, ta mastalgie (aussi appelée mastodynie), en d’autres termes ta douleur au sein est vraiment intense et qu’elle devient gênante au quotidien, et ce malgré ces petites astuces, il est important de consulter.

Généralement, dans un premier temps, le corps médical recommande la prise d’anti-inflammatoires et d’analgésiques. Si ces traitements ne sont pas suffisants, ton médecin ou ton gynécologue pourra alors te prescrire un traitement hormonal adapté.

Quoi qu’il en soit, si vous constatez le moindre changement et/ou symptôme inhabituel, comme l’apparition d’un écoulement, d’une boule, d’une lésion, d’une crevasse, d’un bouton sur tes seins et/ou qu’ils te démangent, te brûlent, sont étrangement lourds, douloureux et sensibles, il est préférable de ne pas attendre ! Le plus souvent, il s’agit d’infections bénignes qui se soignent parfaitement et en peu de temps.

J’espère que cet article pourra vous aider à vivre tes règles et ton SPM plus sereinement ! Pour aller plus loin sur ce sujet des principaux troubles liés au SPM, on vous conseille de lire notre article consacré aux maux de tête avant les règles. 

Et puis, n’oublie pas que si nous avons eu l’idée de créer Herloop c’est justement pour permettre aux femmes d’être à l’aise dans leur corps et dans leur tête durant cette période !

Loop culottes menstruelle

Des culottes menstruelles pour vivre ses règles plus sereinement :
0
    0
    Your Cart
    Your cart is emptyReturn to Shop